SAINT QUENTIN LA POTERIE

Added 6/11/2009

Saint Quentin la Poterie

http://francegenweb.eu/~heraldique/base/data/media/184/30295-saint-quentin-la-poterie.png

http://www.gard-provencal.com/images/vv/stquentin.jpg


Saint Quentin la Poterie, terre d'exception, située entre laMéditerranée, les Cévennes et la vallée du Rhône vous souhaite labienvenue.

Le village bénéficie d'un climat doux et agréable (300 joursd'ensoleillement par an), même si le mistral rafraichit parfoisl'atmosphère.

A une encablure d Uzès, adossée à la colline du bois de la Madone,cette commune chargée d histoire et de culture vous ouvre ses portes.Au centre du triangle Avignon- Alès- Nimes, vous pourrez découvrir etadmirer les trésors de la culture de la terre et du feu ainsi qu'unpatrimoine millénaire.
Saint Quentin la poterie bénéficie également d' un équipement importantde service publics, médicaux et commerciaux; Le village est aussi unpoint de départ vers de nombreux lieux touristiques régionaux proches :Uzès et son duché, le Pont du Gard, Orange, Nimes et leur passé romainet pour les amoureux de la nature : la Bambouseraie d'Anduze, laCamargue sauvage ou les Cévennes pleines de charme.
Au coeur du triangle Avignon - Nîmes - Alès, Saint Quentin la Poterie est situé dans une région que l'on appelle l'Uzège. A l'Ouest du Rhône, l'Uzège recouvre le bassin d'Uzès et ses garrigues encadrées par les vallées de la Cèze et du Gardon.

St Quentin la Poterie est, après Uzès, la plus importante communedu canton et occupe une position géographique privilégiée.Dans un rayon de 80kms se rencontrent les sites romains les plus prestigieux.La Méditerranée et les Cévennes ne sont qu'à uneheure de voiture, la Provence est toute proche.

http://www.saintquentinlapoterie.fr/Image/Large/t1_image009.jpg http://www.saintquentinlapoterie.fr/Image/Large/t1_image003.jpg http://www.saintquentinlapoterie.fr/Image/Large/t1_image005.jpg

http://www.gard-provencal.com/images/vv/stquentin3.jpg http://www.gard-provencal.com/images/vv/stquentin2.jpg http://www.gard-provencal.com/images/vv/stquentin1.jpg

HISTOIRE

Saint-Quentin-la-Poteriea rajouté à son nom la Poterie en 1886. En effet, les services postauxde l’époque soucieux du bon fonctionnement du courrier, souhaitaientdifférencier les 32 communes portant le nom de Saint-Quentin en France.Notre Saint-Quentin était le seul à témoigner d’une activité artisanalesoutenue dans les Arts Céramiques depuis le XIVème  siècle, d’où le nom de « Saint-Quentin-la-Poterie » (décret de 1886 signé par Jules Grévy, Président de la République).

 

A la découverte de village :

Communede 3000 habitants située entre mer et Cévennes,Saint-Quentin-la-Poterie offre un patrimoine touristique et culturelhors du commun.

 

Découvrirl’art de vivre à Saint-Quentin-la-Poterie, c’est apprécier la beauté deses paysages, la douceur de son climat, sa diversité culturelle et sonartisanat.

 

Lapoterie de Saint-Quentin est remarquable de création et de diversité.La vingtaine d’ateliers que l’on peut découvrir en parcourant levillage en sont une démonstration éclatante. Mais Saint-Quentin n’estpas seulement un magnifique lieu culturel, c’est aussi une zonereconnue pour les produits issus de culture biologique, huile d’olive,vins du Duché d’Uzès, pains, volailles labellisées… Les artisans desmétiers de bouche se disputent les distinctions dans leur domaine.


LES GRANDS HOMMES DE ST-QUENTIN

 


 Joseph MONIER
(1823 – 1906)

 Issud’une famille de cultivateurs de Saint-Quentin-la-Poterie, ils’installe à Paris en 1849 comme horticulteur. Puis il exerce lafonction de conducteur de travaux aux jardins du palais impérial duLuxembourg, où il concrétise ses recherches sur l’utilisation du bétonarmé pour les bacs à fleurs, réservoirs et rocailles.

Entre1867 et 1891, il dépose douze brevets et additifs relatifs à sesrecherches antérieures, mais aussi pour le bâtiment et les travauxpublics : bassins, tuyaux, égouts, gaines, clôtures, dalles, planchershourdés, poutres, ponts, escaliers, maisons et enduits armés.

C’estle brevet de 1877 concernant les traverses de chemin de fer qui,aujourd’hui encore, fait référence dans le monde entier, car il est lepremier à faire entrer l’incidence du métal dans la résistance dumatériau. Il est présent dans les expositions universelles auprès deson maître Alphan qui fera appel à ses compétences pour la création desparcs de la capitale que lui a confiée le baron Haussmann.Malheureusement, la générosité et la grande bonté de Joseph Monier nele mettront pas à l’abri des hommes d’affaires et à la misère, danslaquelle il finiré ses jours en 1906. Du « Monierbau » allemand au« Monier concrete » australien, son nom et son œuvre restent présentsdans le monde entier.







 JOB MOUTON CLERC
(1854 – 1983)

 Dansson usine créée en 1880 à Saint-Quentin-la-Poterie seront fabriquées etcommercialisées dans le monde entier des pipes en terre à fumer maisaussi pour les stands de tir des fêtes foraines. Après l’Europe etl’Afrique, Job Clerc étend son marché à l’Asie. En 1917, il estcontacté par « l’Américain CLazy Pipes Work » de New-York, il expédiealors plus de 4000 pipes aux U.S.A.

Ilcrée des modèles dont le fourneau représente des poteries locales, puisil trouve l’inspiration dans l’actualité et ses modèles sont àl’effigie de généraux (Joffre), de souverains (Albert 1er) ou d’hommes politiques (Déroulède).

Mais la pipe en terre à fumer se vend moins ce qui oblige Job Clerc à fermer son usine en 1933. Elle rouvrira de 1940 à 1972.

Robert Doisneau fait un reportage sur l’usine en 1968.




Saint Quentin la Poterie pays de céramiques

PRESENTATION

St-Quentin-la-Poterie,village situé à 5 mn d’Uzès, à mi-chemin entre Cévennes etMéditerranée, vous fera découvrir au détour de ses ruelles ombragées etde ses vieilles pierres un patrimoine historique et culturel hors ducommun.
De tradition potière depuis le 14ème siècle, le village a su pérenniser une renommée internationale dans l’univers de la céramique.
Dans ce villageprivilégié où il fait bon vivre, la Commune met à disposition unemaison  permettant d’accueillir artistes ou artisans souhaitantdévelopper et faire partager un projet professionnel.
L’accès à cetterésidence se fait sur dossier : un curriculum vitae et le descriptifd’un projet de travail à réaliser durant le séjour sont à envoyer àl’Office culturel du village.
La résidence peut être occupée de un à trois mois plein du 1er au 31 de chaque mois.
La participation aux charges de ce logement est de 350 euros par mois.
Cette résidence a pourbut de générer une énergie culturelle au sein du village. Nousdemandons à l’artiste de prévoir durant son séjour, une interventionprésentant son savoir-faire à travers une conférence, un stage (auprèsdes écoles ou des habitants) ou une exposition finale.


http://www.saintquentinlapoterie.fr/Image/IMGP1805.JPG  http://www.saintquentinlapoterie.fr/Image/IMGP1825.JPG

Musée de la Poterie Méditerranéenne
Saint Quentin la Poterie


http://www.gard-provencal.com/images/muse/poterie1.jpg  http://www.gard-provencal.com/images/muse/poterie.jpg  http://www.gard-provencal.com/images/muse/poterie2.jpg

Créé à partir des collections d'Arnaud Maurières et Eric Ossart, le Musée de la Poterie Méditerranéenne vous invite à découvrir un véritable parcours dans la vie quotidienne traditionnelle des paysans du pourtour méditerranéen.


Plusieurs centaines de poteries usuelles ou festives (de France, Espagne, Egypte, Crète, Maroc, Tunisie...) sont présentées, ainsi que des poteries anciennes de St-Quentin. Vos pas vous guideront de la cave où sont stockés huiles et grains dans des jarres ventrues vers la cuisine des toupins et des braseros avant de découvrir la terre vernissée polychrome, plats et pichets des jours de fêtes.

Prochaine exposition consacrée aux ateliers de Nabeul en Tunisie " Le potier qui dessinait des poissons " à partir du mois de juin jusqu'en octobre 2002.

Plusieurs manifestations céramique ont lieux durant l'année dans le village.
 " La tournée du père Noël " aura lieu cette année le samedi 12 et dimanche 13 décembre 2009.
A cette occasion,  les potiers et artisans d'Art du village ouvrentleurs ateliers toute la journée aux visiteurs. Ils reçoivent uninvité qu'ils font découvrir durant le week-end. Le tout dans uneambiance festive accompagné de  lumières et gourmandises de Noël.Venezles rejoindre dans leurs ateliers pour fêter cette fin d'année dans lajoie et la bonne humeur.

 - La braderie du 1er mai
Braderie céramique qui a lieu tous les ans le 1er mai sur la place du marché, halle Joseph Monnier dès 9h du matin.
Fins de série et pots cassés trouvent acquéreurs tout au long de la journée.

 -Le festival européen de la jeune céramique
Tous les deux ans enjuillet, c’est un lieu d’échanges et de rencontres, riche en événementsqui se déroulent le long d’un parcours balisé dans le village. Cefestival aura lieu cette année du 12 au 14 juillet 2009.Téléchargez ledossier presse 

Pour plus de renseignements et s'inscrire au concours "jeunes céramistes" contacter l'office culturel : 04.66.22.74.38 ou  http://www.officeculturel.com/    


 -Le musée de la poterie Méditérranéenne
présente du 4 avril au 27 septembre 2009 une exposition sur " La jeune céramique européenne".
Cette exposition à lieu dans le cadre du Festival Européen des Arts Céramiques.
Le jeudi 30 avril aura lieu le vernissage à 18h au musée.
Renseignements 04.66.03.65.86 ou www.musee-poterie-mediterranee.com

 -La fête des potiers en" Terres nomades "                                               
Week-end autour de la terre à travers des invités céramistes dans lesateliers de potiers. Décoration de bols, contrustion et mise à feu d'unfour raku,... ambiance guinguette en fin de soirée avec musique etbuvette : tous les ingrédients pour trois jours de voyage dansl'univers de la céramique. Les 18, 19 et 20juillet 2008
Contact : 06.33.46.81.50

 

Category : La garrigue méridionale | Comments (1) | Write a comment |

NÎMES VILLE ROMAINE

Added 5/11/2009

NÎMES VILLE ROMAINE

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/0/01/Blason_ville_fr_N%C3%AEmes_%28Gard%29.svg/80px-Blason_ville_fr_N%C3%AEmes_%28Gard%29.svg.png  http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/a/a6/Emblemedenimes.JPG/80px-Emblemedenimes.JPG  http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/0/0f/SceauConsuls.gif

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/8/83/N%C3%AEmes%2C_Centre_ville.jpg



Nîmes Ville d'Art et d'Histoire

(Nimes en occitan provençal) est une ville du sud-est de la France, préfecture du département du Gard qui fait partie de la région administrative du Languedoc-Roussillon.

Située entre la mer Méditerranée et la montagne des Cévennes, sur l'axe très fréquenté Avignon/Arles/Marseille - Montpellier/Perpignan,peuplée de 144 092 habitants en 2006 (la barre des 150 000 doit être franchie en 2009-2010), la ville de Nîmes voit en période estivale sa population s'accroître de très nombreux touristes qui viennent visiter ses célèbres monuments romains.

Ses habitants sont appelés Nîmois, Nîmoises[1]. Son nom dérive du celtique Nemausus qui devint en occitan médiéval Nimes ou Nemze.

La fondation de Nîmes remonte à l'Antiquité. Ville à la fois romaine et hispanique, camarguaise et cévenole, provençale et languedocienne, fief protestanthistorique, elle s'enorgueillit d'une culture et d'une histoireparticulièrement riches et reste une ville à forte identité. Sesantiques racines et la pluralité des cultures ont inspiré l'écrivain Christian Liger, né à Nîmes, qui a écrit de la ville qu'elle est « Posée au carrefour de l'Histoire et des relations humaines ».

L'engouement de la population de l'hexagone pour le sud-est de la France et la desserte de la ville par des relations ferroviaires assurées par les TGV lui donnent un dynamisme nouveau et contribuent à ses récents essors démographique et économique.

Son riche patrimoine historique et culturel ainsi que lavalorisation du patrimoine et de l'architecture a permis à la ville d'obtenir le label de Ville d'Art et d'Histoire.

Situation géographique

Paysage de garrigue

Préfecture du département du Gard, la ville de Nîmes se trouve dans l’étroite plaine du bas Languedoc qui s’étire du Rhône à l’Aude.Sa position avantageuse sur l’arc méditerranéen la met en proximité de villes importantes. À l’est, 27 kilomètres la séparent d'Arles, 95 kilomètres d’Aix-en-Provence et au sud-est, la métropole de Marseille n’est qu’à 110 kilomètres. Au nord-est, elle est distante de 40 kilomètres d'Avignon, de 65 kilomètres d’Orange et au nord, Lyon est à 250 kilomètres par le couloir rhôdanien. Au nord-ouest Alès n'est qu'a 40 kilomètres. Au sud-ouest, une distance de 50 kilomètres la sépare de Montpellier ; 84 kilomètres de Sète. Barcelone est distante de 380 km.


Ses coordonnées géographiques sont les suivantes : 43°49′59″N 4°21′00″E / 43.83306, 4.35 (Voir les plans et vues par satellite de Nîmes).

Assise au pied de collines formant des plateaux couverts de garrigue,l'altitude maximale sur celles au nord de la ville atteint 215 mètres(116 mètres en zone urbaine) et l'altitude minimale est de 21 mètres  dans la plaine du Vistre (30 mètres en zone urbaine). Depuis sa position dominante sur la large vallée du Vistre et la plateau de la Costière, notamment au niveau de la fameuse Tour Magne, Nîmes embrasse le paysage sur un rayon de plus de 100 kilomètres.

En direction du midi, s’étalent tout d’abord la vallée fertile de la Vistrenque où coule le Vistre, ce petit cours d’eau qui descend des collines de Cabrières, puis le bas plateau des Costières :deux éléments géographiques qui constituent à la fois un grand couloir de circulation et un riche espace agricole grâce aux vignobles réputés où l'irrigation a permis de développer aussi vergers et maraîchages. Ce secteur comporte des villages importants qui soutiennent des densités de population assez élevées. Au-delà du bourrelet des Costières arrive le pays de l’eau, du sable et du sel, nature grandiose et sauvage de la petite Camargue qui s’achève par les salines. Le paysage s’ouvre alors sur le cordon littoral sablonneux baigné par les eaux de la mer Méditerranée où s’est développé l'ensemble touristique comprenant les villes d'Aigues-Mortes, du Grau-du-Roi et de Port Camargue.

Vers le Nord, en direction d’Alès (ville distante seulement de 45 kilomètres de la cité nîmoise) s’étagent successivement les paysages arides et calcaires des garrigues nîmoises, puis de la large plaine de la Gardonnenque, dominée par le mont Bouquet ( 631 m ) , où le Gard serpente et parfois perd ses eaux avant de croiser le pont qui porte son nom, prestigieux monument romain ( pont du Gard ). Au pied de la ville d’Alès, la chaîne montagneuse des Cévennes dresse ses premiers contreforts. La barrière du mont Lozère est parfaitement visible tout comme le mont Aigoual au nord ouest .

Au levant, le mont Ventoux du haut de ses 1912 mètres découpe la ligne d'horizon de sa masse imposante précédé au sud des montagnes de Luberon , des Alpilles , et , par temps clair, la montagne Sainte Victoire au loin . Au-delà du Rhône, qui trace les limites entre les départements du Gard et de Vaucluse et des régions Languedoc-Roussillon et Provence-Alpes-Côte d’Azur, la ville côtoie les cités d’Avignon (40 km au nord-est) et d’Arles (27 km au sud-est).

À l'ouest, sur la ligne d'horizon, le regard s'accroche en terre héraultaise, précédée de la Vaunage, sur la silhouette pitorresque du pic Saint Loup qui culmine du haut de ses 658 mètres d'altitude à vingt-cinq kilomètres au nord de Montpellier. Plus près, à environ vingt-cinq kilomètres, peu avant Lunel, notamment au niveau de Sommières, le Vidourle (petit cours d’eau dont la longueur ne dépasse pas 100 kilomètres mais sujet à des crues automnales violentes appelées Vidourlade) chevauche la limite entre les départements du Gard et de l’Hérault.

Les communes de Milhaud (continuité urbaine à l'ouest), La Calmette, La Rouvière, Gajan, Parignargues, Caveirac, Générac, Saint-Gilles, Caissargues (continuité urbaine au sud), Bouillargues, Rodilhan, Marguerittes ( continuité urbaine à l'est ) et Poulx sont limitrophes à la commune de Nîmes. Du sud ouest au nord est , laville s'étend sur plus de 10 km pour 2 à 3 km de largeur .

Nîmes est l'une des 79 communes membres du Schéma de Cohérence Territoriale SCOT du Sud du Gard,elle en est la ville centre. Elle est également l'une des 41 communes du Pays Garrigues Costières par la Communauté d'agglomération de Nîmes Métropole.

Climat


Vue du jardin de la Fontaine

La cité gardoise bénéficie d'un climat très doux. Cependant, la ville reste soumise à l'influence du Mistral dont les rafales peuvent dépasser les 100 kilomètres/heure et qui souffle une centaine de jours par an en moyenne dans la vallée du Rhône. Ce vent tend à relativiser les hivers doux.

L'influence méditerranéenne limite les précipitations et donne un été chaud ainsi qu'une aridité très marquée de la période estivale car sa peau reflète le soleil . Au contraire, l'automne est généralement la saison des perturbations orageuses méditerranéennes pouvant déverser des quantités d'eau remarquables en quelques heures.

Sa position topographique, au creux

Category : La garrigue méridionale | Comments (0) | Write a comment |

LES BIENFAITS DU TILLEUL

Added 23/10/2009

LES BIENFAITS DU TILLEUL

Fichier:Bioul AR1aJPG.jpg

Le genre Tilia regroupe les tilleuls, des arbres sauvages et ornementaux dont les fleurs odorantes et les bractées sont utilisées en infusions apaisantes et calmantes. Les tilleuls appartiennent à la famille des Tiliaceae selon la classification classique, ou à celle des Malvaceae selon la classification phylogénétique.

Le mot français tilleul est issu du latin populaire *tiliolus, diminutif d'une probable forme masculine *tilius. Cette dernière forme est à l'origine de l'ancien français teil, encore utilisé dans diverses régions pour désigner l'arbre. Le latin classique *tilia désignait déjà le tilleul. Étymologiquement, *tilia proviendrait du grec *tilos, désignant la fibre, le liber du tilleul.

Caractéristiques

Les tilleuls sont des arbres à croissance rapide, pouvant atteindre 30 à 40 mètres de haut, aux branches assez largement étalées. Le tronc présente une écorce lisse, se gerçant avec l'âge. Les feuilles, caduques, sont simples, alternes, généralement en forme de cœur et à bord denté. Les fleurs sont hermaphrodites, à cinq sépales et cinq pétales libres de couleur blanc jaunâtre, avec de nombreuses étamines. Elles sont groupées en cymes bipares, chaque cyme ayant à sa base une bractée oblongue et translucide, de couleur jaunâtre. Les fruits sont des petites capsules sèches et globuleuses.

Fichier:TilleulGourmandsBaseTroncLille.jpg  Fichier:Furnaux AR1bJPG.jpg

L'aubier

L'aubier est la partie du tronc constitué des cernes les plus récentes, contenant le xylème.Noël Chomel, médecin ordinaire du Roi et Professeur au Jardin Royal,écrivait en 1709, « la décoction du bois, surtout des jeunes branchesde deux ans soulage les hydropiques ».

Aujourd'hui, l'aubier de Tilia platyphyllos et celui de Tilia cordatasont considérés comme un draineur général qui intervient spécifiquementsur le foie et la vésicule biliaire. Il est utilisé sous formed'infusion, de teinture-mère ou d'extrait aqueux. C'est un cholérétique.Il permet ainsi une meilleure élimination des toxines organiques et desacides métaboliques perturbateurs. Son action hépato-tonique permet unemeilleure filtration des toxines présentes dans le sang et leurélimination dans l’intestin par la bile dont le volume et la diffusionsont augmentés. Il est considéré par le Professeur Jean Valnet comme un dissolvant spécifique de l'acide urique et un diurétique remarquable. C'est aussi un antispasmodique qui permet la dissipation des migraines. Il a, par ailleurs, une action sur les phénomènes d'hypertension.Enfin, les phytothérapeutes le donnent dans les cas de rhumatismesaigus, et notamment en cas de crise goutteuse, il rentre également dansla composition de certains régimes amaigrissants.

Fichier:Querschnitt einer Linde.jpg

Les bourgeons

En gemmothérapie, il est recommandé d'utiliser les bourgeons tout juste débourrés du printemps, spécifiquement ceux de Tilia tomentosa. En effet, une dilution homéopathique du macérat glycériné de bourgeons soignerait de façon intense la ménopause (bouffées de chaleur) et serait un fort tranquillisant. Selon P. Andrianne, « lemacérat glycériné de tilleul s'indique dans tous les cas d'insomnie,spécialement chez les enfants. Remarquable draineur du système nerveux,il favorise le sommeil mais en augmente aussi la durée. Sa priserégulière contribue à détoxifier l'organisme, principalement du cholestérol et de l'acide urique, uricémie ». De manière plus subtile, il soignerait les problèmes de thyroïde, serait anti-inflammatoire et rentrerait dans certains régimes amaigrissant.

Le Docteur Bach, pour ses Elixirs floraux utilise le bourgeon deTilia tomentosa pour soigner les « Chagrins d'Amours que l'on croyaitéternels ».

Fichier:Tilia-cordata-buds.JPG


Nectar, miellat et pollen

Les tilleul à grandes feuilles et tilleul à petites feuilles représentent pour les abeilles un apport conséquent en nectar et en pollen aux mois de juin/juillet. Le miel de tilleul se récolte essentiellement en Roumanie. En France, on le récolte dans le bassin parisien dont Parisintra-muros et quelques terroirs des Pyrénées, des Alpes, du MassifCentral et du Jura. La sécrétion de nectar est plus importante partemps peu humide et assez chaud. Intense et trés rapide, la miellées'achève en quelques jours. De ce fait, sa production est capricieuse.Les nectars de Tilia oliveri, Tilia euchora, Tilia tomentosa et Tilia dasystila sont considérés comme toxiques pour les abeilles. Le tilleul ne produit pas de propolis.

Au mois de juillet, les abeilles ne se contentent pas de visiter le fond des corolles, elles récoltent également le miellat, produit par les puceronsse développant sur le feuillage dont ils ponctionnent la sève. Cettesève digérée, ils régurgitent le miellat brillant et collant sur lesfeuilles, véritable friandise pour les abeilles. En effet, aprèsl'avoir longuement léché, ce miellat est une fois de plus digéré,ventilé et stocké à l'instar du nectar.

Le miel de Tilleul peut soit rentrer dans la compositionpoly-florale du miel de forêt soit faire l'objet d'un miel mono-floral.Dans ce cas il est ambré-clair et prend, à l'état solide (cristallisation courte à longue), une teinte jaune plus ou moins sombre dont la granulation est moyenne. A l'état liquide, la présence de miellatfonce sa couleur. Au nez, son odeur mentholé caractéristique est forteet assez persistante. En bouche, l'arôme très puissant d'infusion detilleul et de mentholest souvent associé à une saveur balsamique et persistante. Il laisserégulièrement une légère amertume en fin de bouche. Sa conservation estbonne malgré sa teneur en eau parfois élevée. Le miel de tilleul estconseillé aux personnes nerveuses et insomniaques.

Fichier:Flying bee.JPG

Usages et propriétés

Propriétés médicinale

Le Tilleul fait partie des 34 plantes médicinales légalement en vente libre en France.Les fleurs du tilleul commun renferment du mucilage, des huiles essentielles (38%, dont le farnésol) des tanins, des glucosides, des gommes, des sucres, du manganèse et de la vitamine C. En teinture-mère ainsi qu'en infusion, elles sont recommandées dans de nombreux cas de troubles nerveux (fatigue, crises d'angoisse, neurasthénie), de migraines, de grippe, et d’insomnies. Ces fleurs sont des anti-dépresseurs, des euphorisants et des sédatifs. Elles seraient également antispasmodiques, diaphorétiques et rendraient le sang plus fluide et favoriseraient sa circulation. À dose plus forte, l'infusion devient excitante et peut causer des insomnies. On a par contre surestimé les capacités du tilleul dans le traitement de véritables névroses ou même de l'épilepsie.

La forme la plus commune est l'infusion de fleurs sèches. En 1957,année de forte grippe en France, on infusa 500 tonnes de fleurs detilleul (20% de plus que la moyenne). Les bains calmants sont aussirecommandés. Étonnamment, en Europe, la tisane de tilleul ne seraitutilisée que depuis le XVIe siècle.

En Provence, il existe une véritable production industrielle defleurs de tilleul depuis deux siècles, la récolte se faisant autant surdes arbres solitaires que dans des vergers taillés et greffésspécifiquement. Les fleurs sont séchées à l'ombre dans des greniers oudes fours où elles sont brassées régulièrement. Quatre kilogrammesfrais donnent un kilogramme de fleurs séchées. Il existe des cultivars particuliers favorisant la résistance des branches au poids des échelles. Le cru de Carpentras (Drôme, Vaucluse, Hautes-Alpes, Basses-Alpes) est un des plus réputés. On y cultive notamment le tilleul commun.Cette région livre plus de 80% de la production française (250 tonnes).Réalisée par sélection empirique, la variété « Benivay » voit sabractée mesurer 15 à 20 cm. En 1985, non loin du Mont Ventoux, est laConfrérie des Chevaliers du Tilleul des Baronnies. Son but est de promouvoir l'arbre porté sur leurblason. Ils organisent chaque année, début juillet, la foire duTilleul, à Buis-les-Baronnies

Fichier:Tilia cordata, inflorescence.jpg  Fichier:Tilia cordata Sturm62 cropped.jpg

Usages alimentaires

Les fleurs

Le tilleul est connu pour ses inflorescences parfumées, dont on fait des infusions au goût agréable. Mais on peut également les ajouter aux salades estivales afin de les parfumer.

La sève

Récoltée lors du débourrage des bourgeons, la sève de tilleul peutêtre bue à l'instar de celle du bouleau. Il est possible d'en faire dusirop (opération fastidieuse compte tenu de la très faible quantité de saccharose présent dans cette sève). Pourtant il est mentionné dans certains ouvrages, l'existence de morceaux de sucre de Tilia ×europaea.

Les feuilles

Les jeunes feuilles des tilleuls originaires d'Europe sontcomestibles crues. Elles sont légèrement mucilagineuses et ont un goûtagréable. Elle accompagnent aisément une salade. Ces feuillescontiennent des sucres intervertis, facilement assimilables, même parles diabétiques.

Les feuilles parvenues à leur maturité, une fois séchées,pulvérisées, tamisées, créent une farine verte très nutritive (riche enprotéines) qui fut utilisée en France lors de la Seconde Guerre mondiale.Un kilogramme de feuilles fraîches donne 300 grammes de farine. Mélée àdes farines communes, on en fait du pain ou de la bouillie.

Les feuilles séchées ont également été employées en lieu et place du thé.

Les fruits

Les fruits contiennent une huile grasse. Le chimiste français Missadécouvrit au XVIIIième siècle qu'en broyant et en malaxant les fruitsavec des fleurs de tilleul, on obtenait un produit dont l'arôme étaittrès proche de celui du chocolat. On tenta de commercialiser ce procédéen Prusse. Pourtant cet ersatz de chocolat fut abandonné car il se décompose trop rapidement.

Des fruits torréfiés, il a été fait un succédané du café.

Corderie

On utilise l’écorce interne, appelée « teille » ou « tille », du tilleul pour confectionner de la ficelle et de la corde d’une grande qualité.

Le cordier utilise différents peignes aux dents plus ou moins longues et écartées (aussi appelés seran).Le plus grossier sert à débarrasser le chanvre des débris de bois(c'est le teillage), le plus fin sert à séparer les fibres en fils trèsfins (c'est le peignage).

Vient ensuite le filage.Pour cela, le cordier prend de la filasse qu'il tient dans un tablierautour de la taille. Après avoir fait une boucle qu'il accroche aurouet, le cordier va dévider le chanvre tout en reculant le long del'aire qui peut mesurer jusqu'à cent mètres, tandis que le tourneurfait mouvoir la roue. Cela a pour effet de produire un fil tordu surlui-même soutenu de près en près par des rateliers (sorte de râteau). Tout l'art du cordier consiste à dévider le chanvre le plus régulièrement possible.

La dernière étape consiste à réunir les fils et à les tordreensemble pour faire des cordes. Ce travail peut s'effectuer sur lerouet pour les petits diamètres ; pour les tailles plus importantes, onutilise un chariot. Le principe, qui est toujours le même, consiste àréunir plusieurs fils, par torsion, pour produire un toron, puisplusieurs torons pour obtenir une corde. La corde terminée est enduited'une solution de colle et d'eau.

Parfumerie

Les connaisseurs savent distinguer les parfums des fleurs de tilleulde différentes provenances. La substance produisant cette senteur, le famésol,fut découverte à Zürich en 1923, par Leopold Ruzicka, prix nobel de laChimie en 1939, connu pour ses nombreuses découvertes et synthèses demolécules organiques. Depuis, le famésol occupe une place importantedans la parfumerie. Pour ce faire, on traite à l'éther de pétrole les fleurs séchées. Les concrètes obtenues sont vert foncé et ont une odeur herbacée de foin sec. Les absolues, quant à elles, sont visqueuses et verdâtres.

 

Symbolique

Feuilles, Amours et Arbres à danser

Les tilleuls ont des feuilles en forme de cœur... la mythologie en a fait un symbole d'amour et de fidélité.

  • « Pour peu que les époux séjournent sous leur l'ombre, ils s'aiment jusqu'au bout malgré l'effort des ans » (Jean de La Fontaine, Philémon et Baucis, Fables, Livres XIII) On retrouve également dans ce même récit rapporté par Ovide, la symbolique de la générosité : Zeustransforme Baucis, femme généreuse en tilleul, pour que selon son voeu,elle reste très longtemps près de son époux, lui-même transformé en chêne.
  • Dans les pays germaniques, certains tilleuls étaient taillés selonun rituel bien précis et étayés par des béquilles de bois ou despiliers de pierre. Cette taille particulière permettait à ces arbres defaire office de tilleuls à marches (Stufenlinde). À l'ouest de Bamberg(Allemagne), se situe un tilleul composé de sept niveaux mais seuls lesinférieurs ont un rôle pratique. À Limmersdorf et Peersten on rencontreégalement des Tilleul à danser (Tanzlinde) dans lesquels setrouvent des pistes de danse (ou des passerelles). Des escalierstaillés dans le tronc ou d'autres en colimaçon permettent d'y accéder.La plupart ont aujourd'hui disparu, toutefois il est possible d'enrencontrer en Bavière.

Lors des célébrations, le tilleul devenait le centre desfestivités : les villageois le décoraient et dansaient autour de sontronc à l'occasion d'un mariage. En effet, les jeunes mariés venaientdanser à l'intérieur de l'octogone ou sur les pistes de bois et sesouhaitaient bonheur et amour. Un autre festivité voulait que l'on fêtele printemps et la nature au mois de mai autour de ces arbres (vivantsou abattus pour l'occasion) sur la place du village. Ces arbres étaitappelés des « mais ». En France, l'usage de ces mais a évolué pour se transformer en Arbre de la Liberté pour les sans-culottes.

Fichier:Lisc lipy.jpg  Fichier:Tanzlinde.jpg

Révolution française

Une grande partie des 60 000 arbres plantés dans chaque commune deFrance en 1792 furent des tilleuls. Ainsi, cet arbre fut érigé en arbrecivique, arbre symbole de la liberté, symbole qui fut repris lors dubicentenaire de la Révolution française. En effet, en 1989, le tilleula officiellement été choisi en France pour commémorer la Révolution de1789.

Vieil arbre creux, les émousses de tilleul étaient des caches utilisées par les Chouans pour échapper soit aux gabelous soit aux soldats républicains pendant la Révolution française.

Fichier:Blason Linthal.svg 

 

Category : La garrigue méridionale | Comments (1) | Write a comment |

| Contact author |