LES BIENFAITS DU TILLEUL

23/10/2009

LES BIENFAITS DU TILLEUL

Fichier:Bioul AR1aJPG.jpg

Le genre Tilia regroupe les tilleuls, des arbres sauvages et ornementaux dont les fleurs odorantes et les bractées sont utilisées en infusions apaisantes et calmantes. Les tilleuls appartiennent à la famille des Tiliaceae selon la classification classique, ou à celle des Malvaceae selon la classification phylogénétique.

Le mot français tilleul est issu du latin populaire *tiliolus, diminutif d'une probable forme masculine *tilius. Cette dernière forme est à l'origine de l'ancien français teil, encore utilisé dans diverses régions pour désigner l'arbre. Le latin classique *tilia désignait déjà le tilleul. Étymologiquement, *tilia proviendrait du grec *tilos, désignant la fibre, le liber du tilleul.

Caractéristiques

Les tilleuls sont des arbres à croissance rapide, pouvant atteindre 30 à 40 mètres de haut, aux branches assez largement étalées. Le tronc présente une écorce lisse, se gerçant avec l'âge. Les feuilles, caduques, sont simples, alternes, généralement en forme de cœur et à bord denté. Les fleurs sont hermaphrodites, à cinq sépales et cinq pétales libres de couleur blanc jaunâtre, avec de nombreuses étamines. Elles sont groupées en cymes bipares, chaque cyme ayant à sa base une bractée oblongue et translucide, de couleur jaunâtre. Les fruits sont des petites capsules sèches et globuleuses.

Fichier:TilleulGourmandsBaseTroncLille.jpg  Fichier:Furnaux AR1bJPG.jpg

L'aubier

L'aubier est la partie du tronc constitué des cernes les plus récentes, contenant le xylème.Noël Chomel, médecin ordinaire du Roi et Professeur au Jardin Royal,écrivait en 1709, « la décoction du bois, surtout des jeunes branchesde deux ans soulage les hydropiques ».

Aujourd'hui, l'aubier de Tilia platyphyllos et celui de Tilia cordatasont considérés comme un draineur général qui intervient spécifiquementsur le foie et la vésicule biliaire. Il est utilisé sous formed'infusion, de teinture-mère ou d'extrait aqueux. C'est un cholérétique.Il permet ainsi une meilleure élimination des toxines organiques et desacides métaboliques perturbateurs. Son action hépato-tonique permet unemeilleure filtration des toxines présentes dans le sang et leurélimination dans l’intestin par la bile dont le volume et la diffusionsont augmentés. Il est considéré par le Professeur Jean Valnet comme un dissolvant spécifique de l'acide urique et un diurétique remarquable. C'est aussi un antispasmodique qui permet la dissipation des migraines. Il a, par ailleurs, une action sur les phénomènes d'hypertension.Enfin, les phytothérapeutes le donnent dans les cas de rhumatismesaigus, et notamment en cas de crise goutteuse, il rentre également dansla composition de certains régimes amaigrissants.

Fichier:Querschnitt einer Linde.jpg

Les bourgeons

En gemmothérapie, il est recommandé d'utiliser les bourgeons tout juste débourrés du printemps, spécifiquement ceux de Tilia tomentosa. En effet, une dilution homéopathique du macérat glycériné de bourgeons soignerait de façon intense la ménopause (bouffées de chaleur) et serait un fort tranquillisant. Selon P. Andrianne, « lemacérat glycériné de tilleul s'indique dans tous les cas d'insomnie,spécialement chez les enfants. Remarquable draineur du système nerveux,il favorise le sommeil mais en augmente aussi la durée. Sa priserégulière contribue à détoxifier l'organisme, principalement du cholestérol et de l'acide urique, uricémie ». De manière plus subtile, il soignerait les problèmes de thyroïde, serait anti-inflammatoire et rentrerait dans certains régimes amaigrissant.

Le Docteur Bach, pour ses Elixirs floraux utilise le bourgeon deTilia tomentosa pour soigner les « Chagrins d'Amours que l'on croyaitéternels ».

Fichier:Tilia-cordata-buds.JPG


Nectar, miellat et pollen

Les tilleul à grandes feuilles et tilleul à petites feuilles représentent pour les abeilles un apport conséquent en nectar et en pollen aux mois de juin/juillet. Le miel de tilleul se récolte essentiellement en Roumanie. En France, on le récolte dans le bassin parisien dont Parisintra-muros et quelques terroirs des Pyrénées, des Alpes, du MassifCentral et du Jura. La sécrétion de nectar est plus importante partemps peu humide et assez chaud. Intense et trés rapide, la miellées'achève en quelques jours. De ce fait, sa production est capricieuse.Les nectars de Tilia oliveri, Tilia euchora, Tilia tomentosa et Tilia dasystila sont considérés comme toxiques pour les abeilles. Le tilleul ne produit pas de propolis.

Au mois de juillet, les abeilles ne se contentent pas de visiter le fond des corolles, elles récoltent également le miellat, produit par les puceronsse développant sur le feuillage dont ils ponctionnent la sève. Cettesève digérée, ils régurgitent le miellat brillant et collant sur lesfeuilles, véritable friandise pour les abeilles. En effet, aprèsl'avoir longuement léché, ce miellat est une fois de plus digéré,ventilé et stocké à l'instar du nectar.

Le miel de Tilleul peut soit rentrer dans la compositionpoly-florale du miel de forêt soit faire l'objet d'un miel mono-floral.Dans ce cas il est ambré-clair et prend, à l'état solide (cristallisation courte à longue), une teinte jaune plus ou moins sombre dont la granulation est moyenne. A l'état liquide, la présence de miellatfonce sa couleur. Au nez, son odeur mentholé caractéristique est forteet assez persistante. En bouche, l'arôme très puissant d'infusion detilleul et de mentholest souvent associé à une saveur balsamique et persistante. Il laisserégulièrement une légère amertume en fin de bouche. Sa conservation estbonne malgré sa teneur en eau parfois élevée. Le miel de tilleul estconseillé aux personnes nerveuses et insomniaques.

Fichier:Flying bee.JPG

Usages et propriétés

Propriétés médicinale

Le Tilleul fait partie des 34 plantes médicinales légalement en vente libre en France.Les fleurs du tilleul commun renferment du mucilage, des huiles essentielles (38%, dont le farnésol) des tanins, des glucosides, des gommes, des sucres, du manganèse et de la vitamine C. En teinture-mère ainsi qu'en infusion, elles sont recommandées dans de nombreux cas de troubles nerveux (fatigue, crises d'angoisse, neurasthénie), de migraines, de grippe, et d’insomnies. Ces fleurs sont des anti-dépresseurs, des euphorisants et des sédatifs. Elles seraient également antispasmodiques, diaphorétiques et rendraient le sang plus fluide et favoriseraient sa circulation. À dose plus forte, l'infusion devient excitante et peut causer des insomnies. On a par contre surestimé les capacités du tilleul dans le traitement de véritables névroses ou même de l'épilepsie.

La forme la plus commune est l'infusion de fleurs sèches. En 1957,année de forte grippe en France, on infusa 500 tonnes de fleurs detilleul (20% de plus que la moyenne). Les bains calmants sont aussirecommandés. Étonnamment, en Europe, la tisane de tilleul ne seraitutilisée que depuis le XVIe siècle.

En Provence, il existe une véritable production industrielle defleurs de tilleul depuis deux siècles, la récolte se faisant autant surdes arbres solitaires que dans des vergers taillés et greffésspécifiquement. Les fleurs sont séchées à l'ombre dans des greniers oudes fours où elles sont brassées régulièrement. Quatre kilogrammesfrais donnent un kilogramme de fleurs séchées. Il existe des cultivars particuliers favorisant la résistance des branches au poids des échelles. Le cru de Carpentras (Drôme, Vaucluse, Hautes-Alpes, Basses-Alpes) est un des plus réputés. On y cultive notamment le tilleul commun.Cette région livre plus de 80% de la production française (250 tonnes).Réalisée par sélection empirique, la variété « Benivay » voit sabractée mesurer 15 à 20 cm. En 1985, non loin du Mont Ventoux, est laConfrérie des Chevaliers du Tilleul des Baronnies. Son but est de promouvoir l'arbre porté sur leurblason. Ils organisent chaque année, début juillet, la foire duTilleul, à Buis-les-Baronnies

Fichier:Tilia cordata, inflorescence.jpg  Fichier:Tilia cordata Sturm62 cropped.jpg

Usages alimentaires

Les fleurs

Le tilleul est connu pour ses inflorescences parfumées, dont on fait des infusions au goût agréable. Mais on peut également les ajouter aux salades estivales afin de les parfumer.

La sève

Récoltée lors du débourrage des bourgeons, la sève de tilleul peutêtre bue à l'instar de celle du bouleau. Il est possible d'en faire dusirop (opération fastidieuse compte tenu de la très faible quantité de saccharose présent dans cette sève). Pourtant il est mentionné dans certains ouvrages, l'existence de morceaux de sucre de Tilia ×europaea.

Les feuilles

Les jeunes feuilles des tilleuls originaires d'Europe sontcomestibles crues. Elles sont légèrement mucilagineuses et ont un goûtagréable. Elle accompagnent aisément une salade. Ces feuillescontiennent des sucres intervertis, facilement assimilables, même parles diabétiques.

Les feuilles parvenues à leur maturité, une fois séchées,pulvérisées, tamisées, créent une farine verte très nutritive (riche enprotéines) qui fut utilisée en France lors de la Seconde Guerre mondiale.Un kilogramme de feuilles fraîches donne 300 grammes de farine. Mélée àdes farines communes, on en fait du pain ou de la bouillie.

Les feuilles séchées ont également été employées en lieu et place du thé.

Les fruits

Les fruits contiennent une huile grasse. Le chimiste français Missadécouvrit au XVIIIième siècle qu'en broyant et en malaxant les fruitsavec des fleurs de tilleul, on obtenait un produit dont l'arôme étaittrès proche de celui du chocolat. On tenta de commercialiser ce procédéen Prusse. Pourtant cet ersatz de chocolat fut abandonné car il se décompose trop rapidement.

Des fruits torréfiés, il a été fait un succédané du café.

Corderie

On utilise l’écorce interne, appelée « teille » ou « tille », du tilleul pour confectionner de la ficelle et de la corde d’une grande qualité.

Le cordier utilise différents peignes aux dents plus ou moins longues et écartées (aussi appelés seran).Le plus grossier sert à débarrasser le chanvre des débris de bois(c'est le teillage), le plus fin sert à séparer les fibres en fils trèsfins (c'est le peignage).

Vient ensuite le filage.Pour cela, le cordier prend de la filasse qu'il tient dans un tablierautour de la taille. Après avoir fait une boucle qu'il accroche aurouet, le cordier va dévider le chanvre tout en reculant le long del'aire qui peut mesurer jusqu'à cent mètres, tandis que le tourneurfait mouvoir la roue. Cela a pour effet de produire un fil tordu surlui-même soutenu de près en près par des rateliers (sorte de râteau). Tout l'art du cordier consiste à dévider le chanvre le plus régulièrement possible.

La dernière étape consiste à réunir les fils et à les tordreensemble pour faire des cordes. Ce travail peut s'effectuer sur lerouet pour les petits diamètres ; pour les tailles plus importantes, onutilise un chariot. Le principe, qui est toujours le même, consiste àréunir plusieurs fils, par torsion, pour produire un toron, puisplusieurs torons pour obtenir une corde. La corde terminée est enduited'une solution de colle et d'eau.

Parfumerie

Les connaisseurs savent distinguer les parfums des fleurs de tilleulde différentes provenances. La substance produisant cette senteur, le famésol,fut découverte à Zürich en 1923, par Leopold Ruzicka, prix nobel de laChimie en 1939, connu pour ses nombreuses découvertes et synthèses demolécules organiques. Depuis, le famésol occupe une place importantedans la parfumerie. Pour ce faire, on traite à l'éther de pétrole les fleurs séchées. Les concrètes obtenues sont vert foncé et ont une odeur herbacée de foin sec. Les absolues, quant à elles, sont visqueuses et verdâtres.

 

Symbolique

Feuilles, Amours et Arbres à danser

Les tilleuls ont des feuilles en forme de cœur... la mythologie en a fait un symbole d'amour et de fidélité.

  • « Pour peu que les époux séjournent sous leur l'ombre, ils s'aiment jusqu'au bout malgré l'effort des ans » (Jean de La Fontaine, Philémon et Baucis, Fables, Livres XIII) On retrouve également dans ce même récit rapporté par Ovide, la symbolique de la générosité : Zeustransforme Baucis, femme généreuse en tilleul, pour que selon son voeu,elle reste très longtemps près de son époux, lui-même transformé en chêne.
  • Dans les pays germaniques, certains tilleuls étaient taillés selonun rituel bien précis et étayés par des béquilles de bois ou despiliers de pierre. Cette taille particulière permettait à ces arbres defaire office de tilleuls à marches (Stufenlinde). À l'ouest de Bamberg(Allemagne), se situe un tilleul composé de sept niveaux mais seuls lesinférieurs ont un rôle pratique. À Limmersdorf et Peersten on rencontreégalement des Tilleul à danser (Tanzlinde) dans lesquels setrouvent des pistes de danse (ou des passerelles). Des escalierstaillés dans le tronc ou d'autres en colimaçon permettent d'y accéder.La plupart ont aujourd'hui disparu, toutefois il est possible d'enrencontrer en Bavière.

Lors des célébrations, le tilleul devenait le centre desfestivités : les villageois le décoraient et dansaient autour de sontronc à l'occasion d'un mariage. En effet, les jeunes mariés venaientdanser à l'intérieur de l'octogone ou sur les pistes de bois et sesouhaitaient bonheur et amour. Un autre festivité voulait que l'on fêtele printemps et la nature au mois de mai autour de ces arbres (vivantsou abattus pour l'occasion) sur la place du village. Ces arbres étaitappelés des « mais ». En France, l'usage de ces mais a évolué pour se transformer en Arbre de la Liberté pour les sans-culottes.

Fichier:Lisc lipy.jpg  Fichier:Tanzlinde.jpg

Révolution française

Une grande partie des 60 000 arbres plantés dans chaque commune deFrance en 1792 furent des tilleuls. Ainsi, cet arbre fut érigé en arbrecivique, arbre symbole de la liberté, symbole qui fut repris lors dubicentenaire de la Révolution française. En effet, en 1989, le tilleula officiellement été choisi en France pour commémorer la Révolution de1789.

Vieil arbre creux, les émousses de tilleul étaient des caches utilisées par les Chouans pour échapper soit aux gabelous soit aux soldats républicains pendant la Révolution française.

Fichier:Blason Linthal.svg 

 

Category : La garrigue méridionale | Write a comment | Print

Comments

adamluis, le 09-01-2013 à 11:40:52 :

adamluis

Incroyable je ne savais pas ce truc avant

Leed Certificate

| Contact author |