VILLAGES DE LA GARRIGUE (Uzés)

5/10/2009


UZES PREMIER DUCHE DE FRANCE

Fichier:Blason d'Uzès.svg  Fichier:Blason Languedoc.svg  Fichier:Villes Art Histoire.svg

uzes,ville de la garrigue,village de la garrigue,le duche de uzes,le duche,duche,uzes en garrigue,garrigue sauvage

Situation 

Uzès se situe dans un triangle formé par les villes d'Alès (32 km) au nord-ouest, Avignon (40 km) à l'est et Nîmes (la ville la plus proche : 25 km) au sud. La ville est bordée de vignes et de garrigues.

Arrosée par l'Alzon, elle surplombe la petite vallée de l'Eure d'où jaillit la source du même nom. C'est d'ici que provenait l'eau alimentant la ville de Nîmes à l'époque romaine. Cette eau était acheminée via un aqueduc dont la partie la plus visible est le pont du Gard.

 

http://www.lepontdugard.com/assets/images/titreaqueducromain.gif

http://www.lepontdugard.com/assets/images/photoaqueduc.jpg

 

L’aqueduc, ce n’est pas seulement le Pont du Gard ! C’est aussi, et surtout,plus de cinquante kilomètres d’un canal qui alimentait, au temps des Romains, Nîmes en eau provenant d’Uzès

Ignoré du grand public jusqu’à ce qu’une poignée de passionnés décident de mettre à jour ses vestiges enfouis sous d’énormes bosquets de ronciers sauvages et autres salsepareilles griffantes, il est aujourd’hui réhabilité dans la mémoire collective et surveillé par les experts des monuments historiques.

Fichier:Aqueduct-de-nimes.svg

l'arche est comblé pour supporter le poids des concrétions calcaires du canalvue de l'aqueduc depuis le lieu-dit du Pont Roupt

Voies de communication 

Il n'existe pas de gare à Uzès cependant la ville est bien desservie par plusieurs lignes d'autocars à destination de Nimes, Alès et Avignon via le Pont du Gard et Remoulins

Histoire 

La naissance d'Uzès irait de pair avec la construction du pont du Gard qui amenait l'eau de la Fontaine d'Eure jusqu'à Nîmes. Uzès accueillit un évêché à partir du Ve siècle jusqu'à la Révolution Française. Il fut supprimé en 1817. Successivement vicomté et comté en 1486, elle devint duché en 1565. Elle fut durement éprouvée par les guerres de Religion et par la guerre des camisards. Elle compte aujourd'hui une cathédrale (Cathédrale Saint-Théodorit dont le campanile : la Tour Fenestrelle, est très célèbre), une église (Eglise Saint-Étienne), un temple et une mosquée. La restauration de la ville ne commença qu'en 1965.

Elle fut chef-lieu de district de 1790 à 1795 et d'arrondissement de 1800 à 1926.

Lieux et monuments

  • Les châteaux d'Uzès. Uzès conserve un ensemble exceptionnel de trois tours féodales (il y en avait une de plus au Moyen Âge), qui étaient autant de démembrements de la seigneurie originelle, encore représentée par le château du Duché et sa tour Bermonde. La tour de l'Evêché et la tour du Roi, magnifiquement conservées à côté de la tour Bermonde, les enceintes et les logis de ces châteaux urbains, témoignent de la façon dont les seigneuries languedociennes étaient partagées au gré des successions, voyant coexister des tours féodales les unes à côté des autres.
  • L'église Saint Étienne, construite à partir de 1767 sur l'emplacement d'une ancienne église détruite pendant les guerres de Religion. Son style est baroque tardif (ou Jésuite), ayant un plan en croix grecque, avec une belle façade curviligne, décorée d'urnes d'ou jaillissent des flammes.
  • Le temple protestant. Pendant les guerres de Religion, le temple et 10 églises furent détruits. Au XVIe siècle, Uzès était la 5e ville protestante du royaume. Au XVIIe siècle, la cathédrale était relevée de ses ruines et accueillait de nouveaux convertis. Les réformésgalères. En 1791, ils acquièrent l'ancien couvent des Cordeliers, qui avait été construit dans la seconde moitié du XVIIe siècle. quant à eux, vivaient leur foi dans la clandestinité au risque d'être emprisonnés ou envoyés aux
  • L'ancien Museon di Rodo, célèbre musée de la roue et des véhicules, dont la collection a malheureusement été dispersée depuis, était à Uzès. De même que la fonderie Petavit.
  • Les bâtiments de la manufacture Vincent qui ont abrité un moulin à huile et la dernière filature de soie fonctionnant à Uzès. La sériciculture était florissante au XVIIIe siècle et faisait vivre environ 2 000 personnes à Uzès, spécialisée alors dans la production des bas de soie. L'activité de la manufacture Vincent a débuté au XIXe siècle pour cesser en 1936, suivant le déclin général de l'industrie textile dans la région.
  • La ville abrite aussi un haras national et un centre hospitalier, le Mas Careiron.

Cathédrale Saint Théodorit                            Duché d'Uzés                                    Eglise Saint Etienne

Fichier:Uzès 6.jpg  Fichier:Uzès 5.jpg  Fichier:Uzès (France), église Saint-Étienne, détail de l'abside.jpg

Ruelle dans Uzés                                                       Hôtel de Ville d'Uzés

Fichier:Street of Uzes.jpg  Hôtel de ville

LE MARCHE D'UZES

Le Marché d'Uzès, véritable institution, a lieu tous les samedis : Place aux herbes, dans les rues du coeur de la ville, sous les arcades et sur une partie des boulevards. Il est particulièrement animé et coloré. En été, toutes les senteurs de la provence viennent vous caresser l'âme: thym, romarin, anis, etc...
Aux habitants du pays, toujours fidèles au rendez-vous, viennent s'ajouter, dés les fêtes de Pâques, de très nombreux vacanciers.
Un marché aux producteurs se tient sur la Place aux herbes le mercredi matin.
Une Tradition : dès le Moyen-Age, les Foires d'Uzès connurent un grand succès. Les habitants du canton et des villages environnants  prirent l'habitude de s'y retrouver. Par tradition, les dates fixes de ces Foires ont été maintenues. La plus spectaculaire est sans doute la Foire à l'Ail du 24 juin.

Tout au long de l'année, vous y trouverez des produits frais de qualité, des spécialités régionales, biologiques ou exotiques, mais aussi des articles pour la maison, vêtements, objets décoratifs, artisanat ...

Chaque samedi, le marché s'étend de la Place aux Herbes aux rues anciennes du coeur de ville et sur une partie des boulevards : vous y rencontrerez marchands, forains, producteurs, artisans, uzétiens faisant leurs courses, amateurs d'un certain art de vivre, artistes ...

C'est également un bon prétexte pour se retrouver entre amis à l'heure de l'apéritif, en écoutant de la musique vivante !

Le samedi le grand marché d'Uzès vous accueille, espace de liberté et de convivialité qui perpétue la tradition d'un commerce ancestral.

Tous les mercredis matin, le marché des producteurs est concentré sur la Place aux Herbes : tradition et authenticité, dans une ambiance intimiste.

Au coeur d'Uzès des commerces de proximité, à l'accueil chaleureux.

header

http://www.uzes-market.com/images/stories/huileprov3.JPG  http://www.uzes-market.com/images/stories/musique2.JPG

 

VOTRE SEJOUR AU PAYS D'UZES

Au Pays d'Uzés, le visiteur est toujours bien accueilli. En été, vous adopterez très vite notre mode de vie rythmé par les excès du soleil brûlant, la fraîcheur de nos terrasses ombragées, la caresse de nos nuits douces et le bruissement de notre garrigue.

Le soir, vous vous laisserez bercer par le chant des grillons tout en dégustant le vin frais du pays assis à la terrasse du mazet. Doucement le silence de la nuit étoilée prendra toute la place et, après les confidences nocturnes, vous plongerez délicieusement vers un sommeil plein de rêves

Nos tables fleurent bon les parfums des mets gorgés de soleil : le pistou, le gratin d'aubergines et autres plats provençaux.

  
  


 

 

la garrigue,accueil garrigue sauvage,retour accueil garrigue sauvage

Category : La garrigue méridionale | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |