LES BIENFAITS DU THYM

20/4/2009

Le thym des garrigues et ses vertus médicinales

Le Thym contient du tanin, une résine, des saponosides, des acides et alcools terpéniques, des flavonoïdes, des acides phénols et surtout, une huile essentielle à base de phénols (thymol et carvacrol). Par la drogue (tiges fleuries, feuilles), il a des actions nombreuses et variées : antiseptique, bactériostatique, cicatrisant, révulsif, antispasmodique, béchique, apéritif, stomachique (digestif), cholérétique, diurétique, emménagogue, vermifuge, tonique, désodorisant. On peut l'employer sous forme de spécialités pharmaceutiques ou en décocté (tisane, usage externe)

Il existe plus de quarante espèces différentes de thym (thymus en Latin), que l'on peut ranger en trois groupes :

- le thym "classique" : ses tiges sont ligneuses, c'est à dire qu'elles ont la consistance et l'apparence du bois sec. Ses petites feuilles n'ont pas de pétiole (partie fine de la feuille qui relie la partie large de cette feuille à la tige), ses racines ne sont pas "adventives" (de nouvelles racines ne se forment pas à partir de branches qui pourraient traîner au sol). Hauteur de la pousse : jusqu'à 40 cm.

- le serpolet. Lui a des racines adventives. Il en existe plus de quinze variétés, dont une particulière nommée "thym citron" avec des petites tiges droites au bout desquelles les feuilles forment des boules rondes.

- la sariette : beaucoup d'espèces encore, les tiges ne sont pas "ligneuses" et donc plus souples que celles du thym classique, elles se dressent plus verticalement, les feuilles sont très fines et étroites.

Selon les endroits, les personnes, les livres, ces noms peuvent changer. Mais on se sert indifféremment de l'une ou l'autre des espèces pour les nombreuses utilisations du THYM : en premier lieu la cuisine où ne pas l'utiliser souvent serait vraiment fou!, mais aussi pour toutes tisanes, décoctions,infusions, bains, sels, élixirs, huiles...préparés depuis l'antiquité pour de multiples usages.

Le thym est une plante aromatique riche en huile essentielle qui lui confère de bonnes propriétés antiseptiques, anti-virales et antibiotiques. Ce sont les deux phénols de l'huile essentielle de thym,thymol et carvacrol, qui lui donne ces propriétés.
La sphère d'action de prédilection du thym est la sphère ORL et pulmonaire. Il est couramment utilisé pour lutter contre les toux sèches ou quinteuses et contre les angines et maux de gorge.

Dans la pratique courante, les infusions de thym sont très utilisées.Une infusion de thym à laquelle on ajoute une cuillerée de miel adoucira les maux de gorge et calmera la toux.
Utilisée en bain de bouche ou en gargarisme, une décoction de thym est efficace contre la mauvaise haleine, les maux de bouche (inflammation  des gencives, aphtes) et les maux de gorge.
Les inhalations de thym (fumigations) auront des vertus antiseptiques en cas de sinusite ou de rhinite. Attention il faudra alors utiliser l'huile essentielle d'un thym qui est moins riche en phénols (irritants par voie atmosphérique). La variété Thymus zygis est alors conseillée,elle peut être diffusée et est moins agressive pour la peau et les muqueuses que les variétés Thymus vulgaris et Thymus satureioides.

 

Photo de thym sauvage
Le thym des garrigues méditerranéennes



En ce qui concerne la sphère digestive, le thym a la faculté de réduire les ballonnements et de favoriser la digestion. Il stimule l'appétit.
Les propriétés anti-virales du thym sont utilisées dans la prévention des récidives d'infections virales comme le zona et les boutons d'herpès.

Une décoction de thym imprégnée sur une compresse a des propriétés antiseptiques pour nettoyer de petites plaies non surinfectées. Le thymentre dans la composition des compresses Biogaze.

Le thym est commercialisé sous forme de plante sèche en vrac,d'infusions, de gélules d'extraits secs de thym et fait partie de la composition de nombreuses spécialités pharmaceutiques destinées au soin de la sphère ORL.
On trouve du thym en association avec d'autres plantes dans les solutions d'inhalation Balsofumine, les Gouttes aux essences, Pérubore, Calyptol inhalant mais également dans le sirop végétal Tussidoron.

la cueillette du thym :

Cueillez-le parcimonieusement dans des endroits difficiles d'accès, pas au bord des chemins et des sentiers, il faut penser à la survie des espèces, à la vue des promeneurs, aux pipis des chiens des randonneurs. Vous n'arrachez jamais la plante, il faut couper les tiges au sécateur ou au pire les casser du bout des doigts, mais ne coupez pas toutes les plantes ni toutes les tiges d'une même plante, éclaircissez-les seulement. Il est préférable de réaliser la cueillette aux heures chaudes, ainsi vous avez évité la rosée du petit matin et la plante a évacué le maximum d'humidité.
Conserver le thym :
Le thym se conserve très bien quelques semaines en branches, sous forme de petits bouquets ou fagots à portée de mains dans la cuisine. Au delà, les feuilles se détachent de leurs branches.
Pour une plus longue conservation, faites sécher quelques semaines, en laissant "respirer" la cueillette dans un panier en osier par exemple, ou pendue par bouquets tête en bas, dans un endroit sec et aéré, surtout si vous avez cueilli de la sarriette aux feuilles plus chargées en eau. Puis sur une toile cirée par exemple, frottez les branches entre vos mains pour faire tomber les feuilles, triez bien pour ne conserver que les feuilles et récupérez dans une boîte ou sachet hermétique pour cuisiner comme un chef toute l'année. Pour le fun, étiquetez les paquets réalisés avec origine et date de la cueillette !
Photo de thym séché  http://www.domitienne.com/garrigue/thym.gif

La cuisine au thym
Il faut toujours avoir du thym pour cuisiner. A la rigueur, du thym que l'on peut se procurer partout dans le commerce, mais de préférence le thym véritable des garrigues ou pinèdes de Provence aux senteurs incomparables.
L'idéal est d'avoir en permanence du thym fraîchement cueilli, sous cette forme, il est pratique d'utilisation puisque les feuilles tiennent bien aux "branches", et les saveurs et aromes sont puissants et presque divins!
En cuisine, le thym dégage ses meilleures saveurs et senteurs lorsqu'il est frit ou grillé, ou au four. Par exemple, si vous préparez des légumes ou une sauce, le thym doit être mis en même temps que les oignons ou autres légumes que vous faites revenir. Si vous mettez le thym en même temps que l'eau, il va bouillir et tournera à la tisane, à éviter dans une préparation culinaire.

Une recette de sauce tomate pour accompagner les pâtes :
- dans une poêle large, huile d'olive , chair à saucisse ou chipolata découpée en petits morceaux ou viande de boeuf un peu grasse hachée et du THYM, faites revenir à feu un peu vif pour saisir les morceaux de viande. Si vous avez des champignons, par exemple quelques cèpes déshydratés que vous auriez laissé trempé une heure dans de l'eau tiède, mettez-les maintenant. Puis baissez le feu trois ou quatre minutes et ajoutez une petite gousse d'ail débitée en minuscules morceaux. Dès que l'ail a à peine blondi, versez la tomate. Il existe aujourd'hui des briks et boîtes de jus de tomate parfaits. Mais si vous disposez de tomates fraîches, goûteuses, et bien mûres, vous les aurez ébouillantées pour retirer la peau et grossièrement écrasées. Maintenant, vous salez, sucrez pas mal pour le bon goût du sucre et aussi pour lutter contre l'acidité de la tomate. Poivrez, le poivre noir moulu frais est meilleur. Jetez dans la sauce le laurier, 1/4 de feuille, pas plus, la saveur est puissante. Laissez cuire et réduire à petit feu, sans couvercle! (Pour que la préparation réduise, il faut que l'eau s'évapore)les petites bulles de la cuisson de la sauce tomate ont tendance à exploser et à arroser la cuisinière mais c'est comme ça, et si vous ne supportez pas, procurez-vous un ustensile particulier : le couvercle de poêle grillagé. Remuez souvent jusqu'à ce que la sauce soit un tant soit peu consistante.
Versez la sauce au centre de l'assiette remplie de
pâtes cuites al dente. Saupoudrez de parmesan rapé et mangez-vite parce que c'est bon.

Une autre recette, très simple, où le thym est en vedette : "pommes de terre à la grecque"
Badigeonnez d'huile (d'olive, c'est meilleur)le fond d'un plat à four. étendez-y des tranches très fines de pommes de terre rouges ou de qualité à chair ferme et des tranches de tomates - tomates mûres, goûteuses, sucrées - insérez quelques branches de THYM fraîchement cueilli dans la plus belle des garrigues, salez, sucrez, poivrez, arrosez d'huile (d'olive, c'est mieux), et mettez à four chaud(8) mais pas trop jusqu'à ce que les tomates soient fondues, les pommes de terres craquantes et colorées et que le voisinage rapplique attiré par l'odeur du thym!

encore une recette où le plat est magnifié par le thym : le lapin sauté :
Dans un "fait-tout" (grosse marmite de métal épais avec couvercle), mettez à feu vif un fond d'huile -d'olive, c'est meilleur- les morceaux farinés d'un lapin débité en morceaux, une demi-feuille de laurier, quelques gousses d'ail entières et quelques branches du meilleur
THYM.Salez, poivrez. Tournez à la cuillère de bois (d'olivier pour la photo), pour faire saisir le maximum de surface des morceaux. Mettez dans un coin gentil le foie et le coeur. Baissez le feu, mettez le couvercle de la marmite et laissez "chanter" 25 minutes pendant lesquelles vous retournerez les morceaux à 4 ou 5 reprises. Servez accompagné de pâtes sur lesquelles vous verserez le jus du plat. vin : Côtes du Ventoux ou du Luberon propriétaires.

 

 

Category : La garrigue méridionale | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |